La récupération est encore pour beaucoup de sportifs signe de stagnation ou pire, une attitude de paresse. Fort heureusement grâce aux coachs sportifs, préparateurs physiques, aux médecins et psychologues du sport, la récupération trouve de meilleurs échos au fil du temps. Que la récupération soit planifiée sur plusieurs semaines d’un bloc (suivant l’activité sportive) ou chaque semaine elle est une clé de la performance ou tout simplement du bien-être sportif pour celles et ceux qui souhaitent vivre leur passion en tant que « sport santé ». C’est en récupérant que vous progresserez, que vous gérerez un maximum la fatigue et éviterez les blessures. Etre en forme lors de vos semaines d’entraînements et le jour J (épreuves, compétitions) est le premier signe concret de votre degré de performance.

Nous traitons ici même de plusieurs aspects de la « récup » soit par le repos qui souvent reste un « repos actif »… Yannick Noah en parlant de ses jours de repos évoquait il y a quelques années le fait qu’il continuait néanmoins à faire une centaine de pompes. Etirer les muscles et les tendons en douceur, prendre des bains chauds ou froids suivant les besoins, bien dormir en ayant des nuits régulières et une sieste si le besoin se fait sentir, méditer, prendre l’air en se baladant, faire le plein de fruits, de légumes, d’oléagineux… Boire beaucoup d’eau afin de faire fonctionner correctement l’ensemble de vos cellules et de vos organes ! Enfin, ne pas négliger l’aspect émotionnel et mental dans la récupération. De plus en plus de sportifs font appel à des coachs en préparation mentale pour être performant mais aussi pour apprendre à mieux se relaxer. Les pensées dictent nos attitudes et ont une influence particulièrement forte sur nos résultats. Cependant dans le cadre d’une activité sportive modérée le mental peut se renforcer facilement : lire des ouvrages inspirants, visionner des films qui vous boostent, rencontrer des personnes positives, s’amuser à stopper les idées négatives…

A retenir

  • Récupérer est différent de ne rien faire
  • Récupérer c’est programmer des moments de bien-être hors de son sport de prédilection (par exemple faire un peu de nage en complément au tennis)
  • Récupérer c’est améliorer son alimentation, son hydratation et c’est aussi pouvoir faire un repas avec des amis sans compter les calories !
  • Récupérer c’est utiliser les sources connues qui vont dans ce sens (par exemple les massages, la relaxation, le yoga…)
  • Récupérer c’est aussi soulager son cerveau des pensées négatives

Pour aller plus loin

Regardez cette vidéo qui traite de l’innovation au coeur des entraînements de l’ESBF (Entente Sportive Bisontine Féminin) et entre autres de la cryothérapie

Suivez aussi nos hashtags : #iot #ehealth et restez connectés avec nous sur les réseaux sociaux Twitter Facebook Instagram

Like this post0
Go top