Disserter sur la récupération c’est bien, s’y mettre concrètement c’est mieux ! Beaucoup de sportifs amateurs négligent la récupération en croyant malheureusement que c’est une perte de temps ou quelle n’apportera rien, pire quelle fera baisser les performances. Au contraire, c’est une des clés pour progresser, éviter les blessures et mieux gérer la fatigue. La récupération est donc un aspect essentiel dans la pratique sportive.

A quoi doit-on être attentif ?

Logiquement, plus l’effort est intensif et long, plus le temps de récupération le sera aussi. Un entraînement léger ne nécessitera pas plusieurs jours de repos alors qu’après un entraînement intensif (ou compétition) le temps mis à disposition pour récupérer jouera un rôle clé pour l’organisme. Cependant, récupérer ne veut pas dire être au repos total. Il serait d’ailleurs plus approprié d’évoquer la « récupération active » ou « entraînement à faible intensité » mais c’est souvent là qu’il y a une confusion pour le sportif amateur.

Quelques règles simples à suivre :

Soyez tout d’abord attentif à l’hydratation qui doit-être conséquente. Boire 2 litres d’eau par jour quand on pratique un sport n’est de loin par superflu. Vous trouverez aussi dans le commerce un vaste choix de boissons isotoniques et de récupération. Si le cœur vous en dit, vous pouvez également vous les préparez.

L’alimentation est une alliée majeure pour bien récupérer. Faites-en sorte qu’elle soit variée (produits de la mer, protéines, légumes, fruits, féculents de qualité…). Et n’oubliez pas le plaisir de croquer de temps en temps dans un carré de chocolat noir.

recuperation1Faire des étirements vous permet de gagner en souplesse, d’améliorer la mobilité articulaire et le relâchement musculaire. Pour éviter les blessures il est bon de réaliser le stretching quelques heures après vos entraînements.

Un sommeil de qualité et en quantité suffisante est particulièrement important durant les périodes d’entraînements intensifs. Si votre sommeil est trop perturbé, il peut être un signe de surentraînement.

Les tensions musculaires, le stress altèrent les performances sportives. Les techniques de relaxation sont des clés particulièrement intéressantes pour vous aider à récupérer.

Bien sûr, vous massez ou recevoir des massages permettra d’évacuer les tensions, défaire les blocages, chasser les toxines, assouplir la musculature, redynamiser et rééquilibrer tout l’ensemble de l’organisme.

Appliquer du froid, utiliser des appareils d’électrostimulation ou encore des vêtements de compression sont aussi des pistes à ne pas négliger.

Intégrer la récupération dans vos entraînements

Dès aujourd’hui planifiez votre récupération dans vos plans d’entraînements comme le font les sportifs professionnels. Ayez une vision positive de ces moments qui vont vous éviter les blessures physiques,  la baisse de motivation et qui vont améliorer vos performances.

Si vous ressentez une fatigue anormale, consultez votre médecin qui vous proposera certainement un contrôle biologique afin de corriger les anomalies rencontrées.

Like this post0
Go top