Un mois avant un marathon ou un semi marathon, il est important d’augmenter vos antioxydants pour diminuer les risques inflammatoires telles que les tendinites, et favoriser la production d’ATP qui diminue quand il y a une augmentation de radicaux libres. L’ATP est la molécule qui fournit par hydrolyse l’énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme.

Durant le mois avant la compétition, il faut privilégier les aliments suivants : Pruneau, raisin sec, mûre, ail, fraise, framboise, épinard cru, chou de bruxelles, prune, brocoli, betterave, avocat, orange, raisin noir, poivron rouge, cerise, kiwi, haricot sec, oignon, grenade, spiruline et curcuma.

Deux à trois jours avant la course, il est important de limiter les aliments riches en fibres et de privilégier la spiruline, la grenade, le curcuma sous forme liquide ou en gélules

.OlivierBourquin

Article par Olivier Bourquin, utilisateur d’O2score et entraîneur Fédéral d’Elite Swiss Olympic (plus haut niveau de formation en Suisse). Il détient également un diplôme de l’European Education to Excellence (physiothérapie du sport) et un diplôme universitaire en alimentation, santé et micronutrition.  Retrouvez Bourquin Nutrition ici.

 

Like this post0
Go top