Le week-end du 2 & 3 septembre 2017 avait lieu le Triathlon de Gérardmer. Notre ambassadeur Manu Roux était de la partie et pas pour y faire de la figuration.

Manu tu as terminé le Triathlon Xl de Gérardmer à la 2ème place ! Comment s’est déroulé cette épreuve pour toi ? 

C’était une course où je devais rester concentré de bout en bout, de part les conditions météos et le plateau d’athlètes annoncés.

Une natation sans difficulté, mais moins rapide que ce que j’espérais. L’objectif sur le vélo était de rester le plus longtemps possible aux avants postes, et d’arriver sur le 3ème tour (il y avait 3 tours de 31,5km) avec un bon état de fraîcheur pour pouvoir amincir quelque peu le groupe de tête à l’amorce de la course à pied. Ce fut chose faite, nous arrivons à 3 au parc, à la poursuite de Gwenael Oullière qui avait attaquer dans le second tour et qui s’était échappé.

Après une transition trop lente, je m’élance en 4ème position sur le semi-marathon. Je remonte à la seconde place avant le bouclage du premier tour (3 tour de 7 km à pied), et passe en tête au 8-9ème km. Je garderai la tête pendant 8km et bouclerai le dernier toujours aux avants-postes. C’est ici que je marque le pas, physiquement mais surtout mentalement quand je vois Cyril Viennot se rapprocher et me reprendre au 16-17ème km. Je m’accroche dans un premier temps sans forcement y croire, et Cyril accélère dans la dernière bosse, je n’arriverai plus a refaire la jonction ! Je déroulerai les 3 derniers km pour profiter de cette belle 2ème place, après un an et demi de galère.

Ce retour au haut-niveau m’a permis d’engranger beaucoup d’expérience pour la suite, O2score m’a permis de mettre des chiffres sur l’évolution de ma récupération et de mon retour en forme.

Comment as-tu géré tes entraînements ?

J’utilise O2 Score comme « vérificateur » de l’assimilation de ma charge d’entraînement. En effet, je planifie mes entraînements en fonction de mes objectifs, et des performances à atteindre, je régule ensuite les blocs de travail en fonction de l’évolution de mes valeurs O2score.

Le plus souvent j’arrive à réguler ces valeurs en accentuant sur le sommeil, et une alimentation plus riche en antioxydant.

Quel est ton programme pour les mois à venir ?

La suite… se poser 5 minutes, digérer la rentrée du travail et planifier la saison 2018.

Réussir à mettre sur les bons rails l’Alliance Natation Besançon, dont je suis le directeur technique, puis réussir à stabiliser d’abord le niveau triathlétique atteint cette saison et affiner ensuite les points perfectibles, tels que la natation, les transitions et les 5 derniers km du semi en course à pied.

Faut-il que je coupe complétement courant octobre ? Dois-je profiter de cette période pour nager davantage et utiliser la natation en régénération ? Ce sont ces questions que je vais me poser.

Le programme pour le mois à venir sera le suivant :

  • Une manche du championnat de france D2 ce week-end.
  • Un long distance fin septembre si j’arrive à gérer correctement ce mois de rentrée.
  • Et quelques courses, cross, corrida hivernales pour agrémenter l’hiver et vérifier l’entraînement effectué.

Pour 2018 les objectifs devraient être les suivants : (C’est encore en réflexion).

  • Triathlon L Gorges de l’Ardèche : Championnats de France
  • Triathlon L Alpe d’Huez
  • Triathlon L Vouglans
  • Triathlon XL Gerardmer

Suivez Manu Roux sur son site et sur sa page Facebook

Like this post1
Go top